Accueil | 2017 | octobre (page 989)

Archives du mois: octobre 2017

Le Japan pleure son manchot amoureux

TOKYO (AFP) –  Un vieux manchot qui était devenu célèbre au Japon après être tombé amoureux d’une réplique en carton d’un personnage de dessin animé, est mort de maladie à l’âge avancé de 21 ans, a annoncé le zoo de Tobu, dans la ville de Saitama (nord du Japon). Ce manchot de Humboldt, nommé Petit Raisin, était devenu célèbre en début ...

Lire la suite...

Mobilité urbaine: le bus électrique au centre de l'attention

PARIS (AFP) –  A la faveur de législations imposant des véhicules propres, les bus électriques commencent à se frayer un chemin dans les villes françaises, mais de nombreuses questions se posent encore sur leur validité technique et leur modèle économique. La loi de transition énergétique impose aux collectivités locales de renouveler leur flotte avec au moins 50% de véhicules à faibles ...

Lire la suite...

Près de Londres, les chefs-d'?uvre oubliés du cinéma reprennent vie

BERKHAMSTEAD (ROYAUME-UNI) (AFP) –  Dans une chambre forte réfrigérée remplie de vieilles bobines de films, une équipe de conservateurs passionnés fait revivre près de Londres les chefs-d’?uvre oubliés de l’histoire du cinéma. Il flotte une odeur de produit chimique aux archives du British Film Institute (BFI) où sont entassées quelque 250.000 bobines attendant de passer entre les mains expertes des techniciens ...

Lire la suite...

A Chalon-sur-Saône, l'histoire vue par les photos d'identité

CHALON-SUR-SAÔNE (AFP) –  Une galerie de visages, comme tirés au hasard d’époques et de lieux divers, tapisse les murs du musée de la photographie Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône: l’exposition « Papiers, s’il vous plaît! » revisite l’histoire à travers des documents d’identité d’anonymes et des clichés de l’identité judiciaire. « L’histoire de ces personnes se croise avec une histoire plus générale, mondialisée », analyse la ...

Lire la suite...

Législatives en Autriche : Sebastian Kurz, la cure de jouvence des conservateurs

Après une présidentielle à rebondissements en 2016, les Autrichiens retournent aux urnes dimanche, pour des législatives anticipées. Ils pourraient porter à la chancellerie le jeune Sebastian Kurz, artisan d’une droitisation de la politique du pays. « Il est temps ». « Un nouveau style ». Les affiches de campagne de Sebastian Kurz donnent le ton : faites place, un chancelier moderne arrive. À 31 ans ...

Lire la suite...

[unable to retrieve full-text content] Lire l'article depuis la source

Lire la suite...