Accueil | Astuces et Conseils | Changement d’heure : les conseils pour bien dormir

Changement d’heure : les conseils pour bien dormir

Si comme 15 à 20 % des Français vous souffrez de troubles du sommeil, c'est peut-être simplement parce que votre rythme de vie et vos habitudes alimentaires ne sont pas adaptés. Voici les commandements à respecter et ceux à bannir pour mieux dormir.
 

Un dîner léger tu consommeras. Pour profiter d'une nuit réparatrice, évitez les boissons riches en caféine (comme le thé, le café et les boissons énergisantes) après 14 heures. Le soir venu, essayez de passer à table deux à trois heures avant le coucher. L'Institut national du sommeil et de la vigilance conseille de privilégier les féculents (en particulier le riz et les pommes de terre), de réduire les protéines (oeuf dur, tranche de jambon, crevettes) et pour « conserver son équilibre alimentaire » de manger des légumes, un laitage et un fruit.
 

A 18 degrés tu régleras le chauffage. Une chambre trop ou pas assez chauffée favorise un sommeil tout à la fois fragmenté et non récupérateur.
 

Dans le noir complet tu dormiras. Pour vous ménager un environnement favorable au sommeil, fermez bien vos volets pour éviter l'intrusion des éclairages urbains, ne laissez pas allumé l'écran d'ordinateur dans votre chambre ni la moindre led car ces lumières artificielles ont tendance à désynchroniser notre horloge interne. La mélatonine est en effet sécrétée par une petite glande du cerveau dans l'obscurité. Or, cette hormone influence profondément nos rythmes biologiques.

Détendu tu iras te coucher. Psychiatre et spécialiste des troubles du sommeil, Sylvie Royant-Parola recommande d'éviter toute activité provoquant la veille le soir et de s'octroyer au contraire une période de calme pour se détendre. Lisez ou écoutez de la musique, par exemple. « Ceci étant, un bon film ou une bonne émission à la télévision, dès lors que celle-ci n'est pas dans la chambre, est aussi une bonne occupation », note le médecin.

Le doudou et la petite histoire tu n'oublieras pas. Pour les enfants, les rituels du coucher sont primordiaux car ils le sécurisent au moment de passer de l'éveil au sommeil. « La petite histoire ou le câlin, assortis d'objets rassurants (doudous, peluches) sont des étapes nécessaires pour préparer l'enfant au sommeil », explique la psychiatre.

Partages