Accueil | Actualité | Dans le Wisconsin, les enfants peuvent désormais chasser à tout âge

Dans le Wisconsin, les enfants peuvent désormais chasser à tout âge

L’État vient d’autoriser tous les enfants, quel que soit leur âge, à utiliser une arme à feu dans le cadre d’un programme de «chasse accompagnée». Une décision pas si inhabituelle aux États-Unis.

Cette année, aux États-Unis, la très attendue date d’ouverture de la saison de la chasse aux cervidés (cerfs, chevreuils, daims…) est fixée au samedi 18 novembre. Et dans le Wisconsin, il ne sera plus anormal de croiser un jeune enfant portant un fusil… Jusqu’ici, cet État du nord-est des États-Unis autorisait les enfants de plus de 10 ans à participer à une partie de chasse à deux conditions: être accompagné d’un «tuteur», et n’avoir qu’une seule arme pour deux. Dès 12 ans, les adolescents pouvaient passer leur permis et être autonomes.

Le 11 novembre, le gouverneur républicain de l’État, Scott Walker, a signé une loi faisant disparaître l’âge minimum de 10 ans et la condition d’une arme pour deux du programme de «chasse accompagnée». Initiée par plusieurs représentants républicains et soutenue par trois sénateurs également républicains, cette loi était défendue par la National Rifle Association (NRA), qui la qualifiait récemment d’«importante loi aidant à préserver notre longue tradition de chasse et de préservation de la nature».

«Honte sur la législation du Wisconsin»

La plupart des défenseurs de cette loi invoquent le droit des parents à décider eux-mêmes si leurs enfants sont en mesure d’aller chasser. «J’ai une fille de 14 ans qui est venue avec moi à la chasse depuis qu’elle était dans un siège de voiture pour enfant. Personnellement, j’ai appris à manipuler le fusil que j’avais entre les mains en toute sécurité en observant les gens qui m’ont appris», a affirmé Rob Stafsholt, coauteur du projet de loi, à l’AFP.

«Si vous êtes assis dans un siège-auto d’enfant sur le chemin de la chasse, vous ne devriez probablement pas porter une arme une fois arrivé. (…) Honte sur la législation du Wisconsin», a écrit sur Twitter l’organisation «Wisconsin Anti Violence Effort», fortement opposée à cette loi. «Ce n’est pas une demande des chasseurs. C’est le rêve des vendeurs d’armes à feu qui ont besoin d’un nouveau marché!», a insisté le groupe en faisant directement référence à la NRA, très puissante aux États-Unis.

Et en France?

Cette nouvelle disposition du Wisconsin peut choquer mais n’a finalement rien d’inhabituel aux États-Unis, où 34 autres États n’ont pas fixé d’âge minimum au port d’arme pour la chasse, selon l’agence de presse américaine AP. En France, les amateurs de chasse peuvent passer leur permis à partir de 16 ans. Il existe cependant un système de «chasse accompagnée», qui permet aux jeunes âgés d’au moins 15 ans de chasser aux côtés d’un «parrain» détenteur du permis depuis plus de cinq ans, avec une arme pour deux.

Si l’âge des chasseurs ne semble pas, pour l’instant, faire débat dans l’Hexagone, les polémiques autour des conditions de la pratique de la chasse ont cependant été ravivées par plusieurs accidents survenus récemment. En septembre, un adolescent est décédé des suites de ses blessures après avoir reçu un coup de fusil, tiré par son grand-père, en pleine tête. Mi-octobre, un chasseur aveyronnais a tué une femme en tirant à travers une haie. Quelques jours plus tard, un cerf a été abattu dans une propriété privée située dans la forêt de Compiègne. Et début novembre, dans la même forêt, un rabatteur a perdu la vie après avoir été chargé par un cerf.

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Mylène Demongeot reçoit la Légion d'honneur des mains de Boris Cyrulnik

NOUS Y ÉTIONS – Vendredi 15 décembre, la comédienne – inoubliable fiancée de Jean Marais ...

Partages