Accueil | Actualité | Edouard Philippe va prononcer un discours au conseil de LREM

Edouard Philippe va prononcer un discours au conseil de LREM

LE SCAN POLITIQUE – Le premier ministre s’exprimera samedi devant le conseil du mouvement présidentiel qui doit désigner Christophe Castaner comme son nouveau délégué général. Edouard Philippe expliquera notamment comment LREM peut soutenir l’action du gouvernement et du président de la République.

Il n’a pas adhéré à la République en marche mais il va parler aux marcheurs. Samedi, à l’occasion du conseil du parti majoritaire réuni à Lyon, Edouard Philippe va prononcer un discours en fin de matinée. Le premier ministre interviendra avant Christophe Castaner qui doit officiellement prendre la tête du mouvement présidentiel ce week-end. «Il dira ce qu’il attend du mouvement et en quoi il peut apporter son énergie à la majorité et au président de la République», explique un proche d’Édouard Philippe.

Unique candidat au poste de délégué général de LREM, Christophe Castaner doit être désigné par un vote à main levé, sans consultation de l’ensemble des adhérents. La procédure a provoqué une mini-fronde au sein de LREM où une adhérente du mouvement a publié une tribune faisant état d’une centaine de départs pour cause de défaut de démocratie. Samedi devant les marcheurs, Edouard Philippe va s’efforcer de jouer son rôle de chef de la majorité. Un titre qui échoit naturellement au locataire de Matignon. Mais le premier ministre a du mal à en assumer le rôle. Non adhérent à LREM, issu des rangs de la droite, nommé par Emmanuel Macron, il n’a pas d’autorité naturelle sur le parti présidentiel. Mais il peut jouer le rôle de passerelle vers d’autres composantes politiques qui pourraient être tentées de soutenir le chef de l’État. À commencer par les Constructifs, cette branche des Républicains qui voit d’un mauvais œil la victoire annoncée de Laurent Wauquiez à la tête du parti.

Mais si le ministre de l’économie Bruno Le Maire a franchi le pas et annoncé avoir adhéré à LREM, pas question d’agir de la sorte pour Edouard Philippe. «Il considère qu’il n’y a pas d’urgence ni de priorité à adhérer à un mouvement partisan», explique l’un de ses proches.

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Connaissez-vous ces mots libertins ?

QUIZ – «Belle-de-jour», «péripatéticienne», «abbesse»… Nombre de mots issus de nos dictionnaires ont subi un ...

Partages