Accueil | Actualité | Elle rappelle pourquoi il ne faut pas empiéter sur les places de parking pour handicapés

Elle rappelle pourquoi il ne faut pas empiéter sur les places de parking pour handicapés

HANDICAP – La preuve en image. Le 27 décembre dernier, Rachelle Chapman, une américaine de 32 ans vivant en Caroline du Nord, a poussé un coup de gueule sur Facebook. L’objet de sa colère: les conducteurs qui ne respectent pas les places de parking pour handicapés.

Et pour cause, elle-même dans un fauteuil roulant car paralysée des membres inférieurs depuis 2010, elle s’est justement retrouvée face à un cas de figure pour le moins problématique. « Sérieusement les gars, je n’en peux plus », commence-t-elle le message Facebook qui accompagne une photo la montrant incapable de monter dans sa voiture, à cause de la trop grande proximité d’un autre véhicule.

« Ce dont les gens ne se rendent pas compte, c’est que les lignes tracées au sol sont là pour permettre de positionner une rampe ou pour permettre de s’installer dans son fauteuil roulant. Je ne peux pas rentrer sans cela dans ma voiture et cela m’empêche même d’avoir envie de me débrouiller seule et de conduire moi-même », continue la jeune femme.

Et de préciser que ce genre de scène est récurrent, y compris à cause de conducteurs eux-même en situation de handicap. « Ici la personne qui est garée sur la place est handicapée, et la plupart des problèmes que je rencontre sont causés par des personnes qui possèdent un badge pour se garer sur ces places. Pour une raison qui m’échappe, elles ne sont pas au courant que ces lignes existent et se servent de cela comme d’une excuse pour se garer n’importe comment. »

Une voix qui porte aux États-Unis

« S’il vous plaît, garez-vous à l’intérieur des lignes », demande-t-elle. « C’est vraiment important que le monde comprenne qu’il faut que cela cesse et que les personnes en fauteuil puissent avoir la meilleure accessibilité possible. »

Rachelle Chapman est une voix écoutée aux États-Unis au sujet du handicap. Paralysée au niveau des membres inférieurs après avoir été poussée dans une piscine par une amie au cours de son enterrement de vie de jeune fille, elle est surnommée « la mariée paralysée » et s’exprime régulièrement à ce propos.

Lire aussi :

Alfie, l’elfe en fauteuil roulant qui dénonce les lieux publics inaccessibles

Elles relookent des candidates handicapées pour leur entretien d’embauche

Une adolescente aveugle exprime par la photo une vision du monde comme personne

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

Comments

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

La vague de froid change-t-elle notre comportement?

LES BLOGS Capuche, écharpe, blouson ou trucs de grand-mère, qu’est-ce qui est vraiment efficace? 26/02/2018 ...

Partages