Accueil | Actualité | Femmes harcelées dans les rues du quartier Chapelle-Pajol à Paris : la réponse d'Anne Hidalgo

Femmes harcelées dans les rues du quartier Chapelle-Pajol à Paris : la réponse d'Anne Hidalgo

Suite à l’article du «Parisien» sur le harcèlement récurrent des femmes dans le quartier La Chapelle-Pajol, à cheval sur les X et XVIIIe arrondissements, la maire de Paris répond et parle des mesures en cours et futures.

«Depuis plus d’un an, le quartier Chapelle-Pajol, à Paris (Xe- XVIIIe), a totalement changé de physionomie : des groupes de dizaines d’hommes seuls, vendeurs à la sauvette, dealeurs, migrants et passeurs, tiennent les rues, harcelant les femmes», dénonce «Le Parisien» dans son édition du vendredi 19 mai. Des femmes de ce quartier ont organisé une marche et lancé une pétition.

LIRE AUSSI
Paris : les femmes chassées des rues dans le quartier Chapelle-Pajol

La mairie de «Paris et la Préfecture de Police ont identifié cette problématique depuis plusieurs semaines et déploient un dispositif dédié pour sanctionner les auteurs de ces actes et permettre au plus vite un retour à la normale», a fait savoir vendredi après-midi la municipalité par un communiqué et par des tweets de la maire socialiste, Anne Hidalgo qui assure que les contrôles de police vont être augmentés, tout au long de la journée. 

.

Des résultats visibles «dès les prochains jours»

«Ce jour, Michel Delpuech, préfet de Police, a reçu à sa demande à la préfecture de Police, Eric Lejoindre, maire du XVIIIe arrondissement, pour évoquer diverses questions de sécurité. Le préfet de Police a réaffirmé sa volonté de poursuivre quotidiennement les opérations de police organisées sur le terrain ainsi que le travail effectué en partenariat avec les acteurs sociaux», explique l’Hôtel de Ville dans son communiqué. Anne Hidalgo souhaite que les résultats soient visibles «dès les prochains jours».

Quelque 1161 interpellations depuis le début de l’année

«Le renforcement de la présence policière sur la voie publique, initié il y a déjà plusieurs mois pour lutter contre toutes les formes de délinquance constatée, a donné de bons résultats : 10 opérations spéciales ont lieu de façon hebdomadaire depuis janvier 2017 et ont permis l’éviction de 27.000 personnes et l’interpellation de 1161 individus. Cet effort sera poursuivi avec la plus grande détermination et sera prioritairement axé sur le secteur Pajol afin de faire cesser ces actes de discrimination inadmissibles à l’égard des femmes.»

«Des actions renforcées et ciblées de contrôles des commerces viendront en outre compléter ce dispositif et pourront aboutir à des arrêtés de fermeture y compris dans le cadre de l’urgence afin que le quartier puisse retrouver sa physionomie normale», a ajouté Michel Delpuech, préfet de Police.

Une rencontre entre les maires et le procureur Molins

«Une rencontre entre François Molins, procureur de la République, et les maires d’arrondissements, se tiendra le 31 mai au parquet de Paris. Ils étudieront à cette occasion la possibilité de créer un Groupe local de traitement de la délinquance (GLTD) dédié à Pajol, dont l’objet serait notamment de coordonner sur le long terme la nécessaire mobilisation contre le harcèlement de rue des femmes dans ce quartier. Il viendrait ainsi renforcer les dispositifs déjà impulsés ces derniers mois en lien avec le parquet de Paris.»

Des actions de plus longue haleine

La maire de Paris propose des solutions à moyen terme et long terme, avec «des actions de sensibilisation et de prévention des acteurs locaux».
 

A plus long terme «l’aménagement et l’animation de l’espace public sous la ligne 2 du métro doivent être confiés à un collectif en lien avec les habitants et les équipements publics de proximité», ajoute la Ville de Paris.

Valérie Pécresse en appelle au président

La présidente (Les Républicains) de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse s’est déplacée dans le quartier La Chapelle-Pajol pour écouter les habitants et en appelle au président de la République.

Elle était accompagne de Pierre Liscia (LR) et de Babette de Rosière investie par Les Républicains dans la 17e circonscription de Paris.

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

PSG : Dani Alves ne disputera pas le clasico

[unable to retrieve full-text content]Le défenseur brésilien du PSG, Dani Alves ne jouera pas à ...

Partages