Accueil | Web BUZZ | Jour de l'An : deux policiers victimes à Champigny d'un "lynchage lâche et criminel", condamne Macron

Jour de l'An : deux policiers victimes à Champigny d'un "lynchage lâche et criminel", condamne Macron

La scène s’est déroulée dans la nuit du réveillon ce 31 décembre. Appelés sur une rixe à Champigny-sur-Marne dans le Val-de-Marne, deux policiers ont été pris à partie et tabassés par un groupe d’individus. L’un des policiers a le nez fracturé une policière souffre de « commotions au visage » après avoir reçu des « coups violents« . Des vidéos de la scène tournent sur les réseaux sociaux et témoignent de la grande violence de l’agression. On y voit au moins une des agents rouée de coups de pied, à terre. Les policiers victimes se sont vus prescrire dix et sept jours d’Incapacité totale de travail (ITT).

« Deux policiers, un capitaine et un gardien de la paix, se sont retrouvés isolés lors d’une intervention sur une soirée privée qui a dégénéré », a raconté une source proche du dossier à l’AFP. Un mouvement de foule s’en est suivi, et les deux policiers « ont été isolés et roués de coups », confirme-t-elle.

Emmanuel Macron a réagi ce lundi 1er janvier sur Twitter en promettant que les « coupables du lynchage » de ces policiers seraient « retrouvés et punis » :

L’enquête a été confiée au commissariat local. Selon les informations de France info, deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue après la double agression.

Sur Twitter toujours, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a indiqué s’être entretenu avec les policiers agressés : « Tout est mis en œuvre pour que les lâches auteurs de ces actes inqualifiables soient appréhendés et condamnés. S’attaquer à nos forces de sécurité, c’est s’attaquer à notre République.« 

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

#BalanceTonPorc : "Il ne saurait y avoir de tribunal médiatique", rappelle le procureur François Molins

Pour le grand public, il est le visage de la justice dans les affaires de ...

Partages