Accueil | Actualité | La centrale de Fessenheim fermera bien, mais pas dans les délais voulu par François Hollande

La centrale de Fessenheim fermera bien, mais pas dans les délais voulu par François Hollande

NUCLÉAIRE – Le conseil d’administration d’EDF a voté, ce jeudi 6 avril, la fermeture de la centrale de Fessenheim, en Alsace, mais sous conditions. Un peu plus tôt, la CGT affirmait que la société n’avait « pas voté la demande d’abrogation de fonctionnement de la centrale nucléaire ».

Mais les choses sont un peu plus compliquées. La demande d’abrogation de l’autorisation d’exploiter la doyenne des centrales nucléaires françaises est bien validée. Mais elle ne sera pas prise immédiatement, mais EDF devra l' »adresser (à l’État, ndlr) dans les six mois précédant » la mise en service de l’EPR de Flamanville (Manche), prévue à l’horizon 2019, a détaillé une de ces sources.

En gros, la décision définitive n’aura pas lieu avant de longs mois, précise Le Monde. Or, la fermeture était une promesse de campagne de François Hollande en 2012. C’est pour cela que depuis quelques jours, Ségolène Royal avait tenté de pousser EDF à voter l’arrêt de Fessenheim afin signer « un décret dans la foulée », expliquait avant le vote une source proche du dossier, citée par BFMTV.

Pour autant, la ministre de l’Ecologie a déclaré à l’AFP peu après le vote que cette « bonne décision » au caractère « irréversible » sera « actée juridiquement dans les prochains jours ».

Plus d’informations à venir…

Lire aussi :

Des négociations inédites contre l’utilisation des armes nucléaires s’ouvrent à l’ONU

Arrêt d’un réacteur de la centrale nucléaire de Flamanville après une fuite d’eau

La Corée du Nord teste une fusée alors que le secrétaire d’État américain est à Pékin

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

En conflit avec votre adolescent? C'est (peut-être) bon signe

L’autonomie de l’enfant ne s’acquière pas en un jour. De sa naissance à l’âge adulte, ...

Partages