Accueil | Actualité | La tempête David balaie le nord de l’Europe

La tempête David balaie le nord de l’Europe

La violente tempête David (également appelée « Friederike ») a fait neuf morts en Europe du Nord, jeudi 18 janvier. Après la Corse, les Hauts-de-France ont été balayés dans la nuit de mercredi à jeudi par des vents violents occasionnés par le passage de la tempête, qui a également entraîné un important passage pluvieux. Le Nord et le Pas-de-Calais, placés en vigilance orange pour vents violents mercredi, ont connu des rafales jusqu’à 122 km/h au cap Gris-Nez (Pas-de-Calais), a rapporté jeudi Météo France, dans son bulletin matinal.

Les deux départements ont été exposés jeudi matin aux vents les plus forts. Des rafales ont dépassé les 100 km/h dans l’intérieur des terres et les 120 km/h sur le littoral. Le département de la Somme était également concerné à la marge avec des rafales proches de 100 km/h sur son littoral. Le vent devait faiblir en fin de matinée et l’alerte orange a été levée.

Quelque 3 000 foyers ont été privés d’électricité dans le nord du pays, où la vigilance orange pour vents violents a été levée dans la matinée.

Pays-Bas et Allemagne en alerte rouge

La tempête « Friederike » a fait neuf morts, dont deux pompiers, en Europe du Nord. Un homme de 59 ans a été tué par la chute d’un arbre à Emmerich-Elten, en Rhénanie du nord-Westphalie (Allemagne). Un conducteur de poids-lourds de 68 ans est décédé dans un accident de la route, selon la police rhénane. Dans la même région, un pompier est mort pendant une intervention, un autre a également péri en Thuringe.

En Brandebourg près de Cottbus, à environ 120 km au sud de Berlin, un conducteur de camion surpris par une rafale est décédé sur l’autoroute. Une automobiliste de 61 ans est morte après avoir perdu le contrôle de son véhicule et percuté un poids-lourd en Mecklembourg-Poméranie (est). Au Pays-Bas, deux hommes de 62 ans chacun ont été tués par des chutes d’arbres à Zwolle (nord-est) et Enschede (est). Une automobiliste en Belgique a été tuée par la chute d’un arbre sur sa voiture, dans la banlieue sud de Bruxelles.

Dans la région de Rhénanie-du-Nord – Westphalie, Land le plus peuplé d’Allemagne, 100 000 personnes ont été privées d’électricité. Le DWD, le service météorologique allemand, fait état d’une rafale à 158 km/h sur le Zugspitze, une montagne de Bavière. Dans l’ensemble des zones en alerte, le vent commence à dépasser les 100 km/h.

Chaos dans les transports

A l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol, 320 vols ont été annulés. Plusieurs vols ont aussi dû être annulés dans les aéroports allemands de Düsseldorf (ouest) et Munich (sud).

Le trafic grandes lignes était très perturbé dans l’ensemble du pays, et de nombreux passagers se retrouvaient bloqués dans les gares.

La compagnie de chemins de fer Deutsche Bahn a « suspendu tout le trafic grandes lignes », a déclaré un de ses porte-paroles à l’Agence France-Presse. La compagnie n’avait pas pris une telle mesure depuis 2007 quand la tempête « Kyrill » s’était abattue sur le pays. Après avoir paralysé le trafic ferroviaire dans l’ouest de la première économie européenne, la tempête Friederike s’est dirigée vers l’est avec des vents soufflant à plus de 130 km/h, ont précisé les services météorologiques.

Les nombreux passagers bloqués dans les gares allemandes « recevront un bon pour l’hôtel ou pourront passer la nuit dans le train », a précisé un porte-parole de Deutsche Bahn, Achim Strauss. Les dégâts doivent être réparés, les voies dégagées, et le trafic grandes lignes « devrait reprendre de façon très hésitante » vendredi, selon lui.

La circulation des trains à grande vitesse Thalys reprendra vendredi vers l’ensemble de la Belgique et des Pays-Bas, après des perturbations dues aux intempéries, a annoncé la compagnie dans la nuit de jeudi à vendredi. La compagnie souligne toutefois que « la reprise du trafic en Allemagne reste conditionnée à la réouverture de la ligne entre Aix-la-Chapelle et Cologne ».

La circulation routière a été aussi perturbée, aux Pays-Bas en particulier où 66 camions ont été renversés par des rafales de vent dans le pays – un record depuis 1990 – provoquant à certains endroits des embouteillages monstres, selon l’office de la circulation routière.

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Le carnaval de Nice sous très haute surveillance

Le carnaval de Nice, organisé du 17 février au 3 mars sur le thème du ...

Partages