Accueil | Actualité | Le bus de l'équipe de Dortmund visé par des explosions : ce que l'on sait

Le bus de l'équipe de Dortmund visé par des explosions : ce que l'on sait

Le bus de l’équipe du Borussia Dortmund (Allemagne) a été visé par l’explosion de trois charges ce mardi soir peu avant un match en Ligue des champions, blessant un joueur. La police n’était pas en mesure dans l’immédiat de préciser l’origine des explosions mais, selon des sources proches des services de sécurité citées par l’agence de presse allemande DPA, les autorités du pays n’ont pas à ce stade d’indications sur un acte « terroriste ». Que s’est-il passé ? Le point avec L’Obs.

Que s’est-il passé ?

Ces explosions sont survenues peu avant un match de la Ligue des Champions contre Monaco, vers 19 heures. « Trois charges explosives ont détoné », lorsque le bus de l’équipe de football de Dortmund (Allemagne) « s’est mis en route », indique ce mardi soir Gunnar Wortmann, un porte-parole de la police locale, précisant que des vitres du bus ont volé en éclat.

« Nous ne pouvons pas dire quel était la nature de l’explosion ou ce qui a exactement explosé », précise la police de Dortmund. 

Le gardien du Borussia Dortmund, Roman Bürki, raconte au journal helvétique « Blick » : »Nous avons quitté l’hôtel à 19h15, le bus venait de rejoindre la route principale quand il y a eu une énorme explosion. Après les explosions, nous sommes tous mis au sol ». Il précise que son coéquipier a été blessé par des éclats de verre.

Qui est blessé ?

Selon le quotidien allemand « Bild », le blessé est le défenseur international espagnol de Dortmund Marc Barta, âgé de 26 ans, qui selon des médias a été transporté à l’hôpital avec notamment une blessure au bras. Une information confirmée quelques minutes plus tard par le Borussia Dortmund.

Interrogé sur la chaîne de télévision Sky, le patron du Borussia Dortmund Hans-Joachim Watzke confirme dans une vidéo retransmise sur Facebook :

« Le joueur Marc Bartra a été blessé, il est touché au bras. »

Sur Twitter, le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, a souhaité un bon rétablissement au joueur espagnol. 

S’agit-il d’un attentat ? 

A ce stade, la police ne parle pas d’attentat, mais d’une « attaque grave à l’explosif ». « Les explosifs pourraient avoir été dissimulées dans une haie à proximité d’un parking », a ajouté la police de Dortmund dans un communiqué.

Les autorités allemandes ne disposent pas à ce stade d’éléments indiquant que les explosions mercredi soir près du bus de l’équipe de football de Dortmund soient d’origine « terroriste », ont indiqué des sources proches des services de sécurité à l’agence de presse DPA.

Il n’y a pour le moment « aucun élément » pointant dans cette direction, a souligné l’agence allemande sur la base de ces sources. Le football allemand a eu dans le passé régulièrement maille à partir avec des supporters ultras dans ses stades et en particulier dans la région de Dortmund, l’ouest de l’Allemagne, qui compte de nombreux clubs rivaux dans le championnat de première division.

Qu’est devenu le match ?

Le club allemand, toujours sur son compte Twitter, a indiqué que le match est en conséquence annulé et reporté à demain (mercredi) à 18h45. « Les billets de ce soir restent valables » pour demain, précise le Borussia.

Il ajoute qu’il travaille en étroite collaboration avec la police allemande ainsi qu’avec l’UEFA.  « Il n’y a aucun motif d’inquiétude pour les supporters se trouvant actuellement dans le stade », poursuit le club qui leur recommande de « rester calme afin d’assurer un départ ordonné ».

Au sein du stade, un panneau annonce le report du match. Matt West/BPI/Shutterst/SIPA

De son coté, la police allemande indique, sur Twitter également, que des forces de police sont déployées autour du stade et des environs. Elle appelle à s’abstenir de propager des rumeurs et des spéculations. 

« Ne vous inquiétez pas si un drône de reconnaissance survole la zone », avertit encore la police sur Twitter.

Solidarité entre supporters

En attendant leur évacuation, les supporters présents dans le stade ont tous entonné des hymnes de soutien à l’équipe du Borussia Dortmund, dont le bus a été visé par des explosifs. Les quelques 3000 supporters de Monaco ont scandé plusieurs fois: « Dortmund! Dortmund! », applaudis par le reste du stade.

« Merci aux supporters de Monaco », a écrit en retour le club. 

Pour aider les supporters de Monaco et leur permettre d’avoir un toit ce soir afin de pouvoir assister au match de demain, un hasthag a été lancé sur les réseaux sociaux : #bedforawayfans

L’évacuation du stade était presque terminée vers 21h40, à en croire la police allemande, qui salue sur Twitter le calme et la sérénité du public. 

C. C.

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Le distributeur de billets a 50 ans

Il y a tout juste 50 ans, une machine distribuait pour la première fois des ...

Partages