Accueil | Actualité | Le prix Jean Giono couronne La Nostalgie de l'honneur de Jean-René Van der Plaetsen

Le prix Jean Giono couronne La Nostalgie de l'honneur de Jean-René Van der Plaetsen

Le journaliste du Figaro Magazine a reçu le prix littéraire pour son premier roman, inspiré par le souvenir de son grand-père, héros de la 2e D.B.

Le prix Jean Giono a récompensé Jean-René Van der Plaetsen pour la Nostalgie de l’honneur (Grasset), très beau livre de souvenirs personnels et de réflexions inspiré par son grand-père, compagnon de la Libération. Jean-Crépin fut l’un de ces hommes qui au XXe siècle, siècle de fer marqué par les meurtres à grande échelle, eurent le génie de l’honneur. À travers cette figure, Van der Plaetsen, directeur adjoint du Figaro Magazine, retrace la geste héroïque de la 2e DB et médite sur les valeurs qui animaient ces hommes.

éditions Grasset

» LIRE AUSSI – La Nostalgie de l’honneur, de Jean-René Van der Plaetsen: la figure du Commandeur

Jean Crépin, sorti de Polytechnique en 1930, avait choisi de servir dans l’artillerie coloniale, attiré par les horizons lointains mais aussi par un désir de se défaire de ce superflu qui alourdit la vie et le cœur des jeunes hommes. Ce héros raconté par son petit-fils nous parle d’un monde qui n’existe plus, où les hommes étaient tendres sans être lâches et capables de mourir pour l’idée qu’ils se faisaient de la vie. Ils l’aimaient, cette vie, mais se méfiaient des plaisirs faciles et de la futilité qui a vite fait d’endormir les esprits les plus ardents. Dans l’action et la bataille, ces hommes-là avaient un sens moral qui n’était pas distinct d’une certaine esthétique, ils aimaient le beau geste, l’élégance, le panache, la fidélité à la parole donnée.

» LIRE AUSSI – Jean-René Van der Plaetsen: «L’honneur, c’est notre part d’enfance qui a traversé le temps»

Van der Plaetsen eut la chance de côtoyer l’intimité d’un héros bien réel. En lui consacrant ce livre, il fait entrer son grand-père dans le panthéon des héros littéraires, aux côtés des Trois Mousquetaires et de tant d’autres, ces personnages qui font de leurs lecteurs des hommes d’idéal et de cœur.

«La Nostalgie de l’honneurest un beau titre, dont on pourrait croire qu’il sacrifie au découragement, écrivait Étienne de Montety dans le Figaro littéraire du 14 septembre. C’est l’inverse, ce sont des mots pour une oriflamme toujours neuve, à brandir dans une époque amnésique, futile et ricanante. Van der Plaetsen est un sourcier qui exhume pour nous, pour notre admiration et notre édification, une histoire profonde et riche d’enseignements.»

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Une djihadiste allemande condamnée à mort en Irak

C’est la première fois que la justice irakienne prononce la peine capitale à l’encontre d’une ...

Partages