Accueil | Actualité | Les Australiens disent "oui" au mariage gay lors d'un vote non contraignant

Les Australiens disent "oui" au mariage gay lors d'un vote non contraignant

Les Australiens ont résolument dit « oui » au mariage gay, selon les résultats d’un vote postal qui ont donné lieu mercredi à des manifestations de joie à travers le pays mais qui doivent encore être entérinés par la loi.

L’Australie sous des nuages de confettis. Mercredi 15 novembre, des milliers de personnes sont descendues dans la rue pour danser et chanter après la victoire du “oui” à un vote postal sur le mariage gay. Près de 62 % des 12,7 millions de personnes ayant participé à ce vote – une consultation non contraignante qui a duré deux mois – se sont prononcées en faveur du mariage entre personnes du même sexe.

Les Australiens se « sont exprimés par millions et ils ont voté à une très grande majorité pour l’égalité devant le mariage », a déclaré le Premier ministre Malcolm Turnbull aux journalistes. « Ils ont voté oui pour la justice, l’engagement et l’amour. »

D’après le Bureau australien des statistiques, qui a organisé le vote, le « oui » l’a emporté dans chacun des Etats et territoires du vaste pays-continent. Le « non » a lui recueilli 38,4 % des suffrages. « Les Australiens peuvent être certains que ces chiffres reflètent les vues de l’électorat », a déclaré David Kalisch, chef du Bureau des statistiques.

Le « oui » doit désormais être entériné par la loi. Le Premier ministre, personnellement favorable au mariage entre personnes du même sexe, avait organisé cette consultation pour faire pression sur les parlementaires hostiles à la réforme, pour la plupart issus de son propre camp conservateur. Suite aux résultats, il a souhaité que la loi soit modifiée d’ici Noël.

Divisions

Les partisans du « non » ont quant à eux félicité leurs adversaires mais prévenu qu’ils chercheraient à obtenir des exemptions et concessions. Les tenants de la ligne dure au sein du Parti libéral vont tenter d’obtenir des changements législatifs pour permettre aux entreprises organisatrices de mariages de refuser des couples homosexuels ou aux parents de retirer leurs enfants des écoles portant atteinte à leurs yeux aux valeurs traditionnelles.

Le Premier ministre et l’opposition travailliste sont, eux, favorables à un projet de loi plus simple qui légaliserait le mariage gay tout en permettant à certaines institutions religieuses de refuser de marier les couples homosexuels si elles sont contre le principe.

Ce projet de loi devrait être présenté au Sénat dès jeudi.

Si le vote constitue une victoire historique au yeux des défenseurs des droits LGBTIQ (lesbiennes, gays, bisexuels, trans, intersexes et queer), il a aussi révélé de profondes divisions sociétales, jusque dans certaines familles. L’ex-Premier ministre conservateur Tony Abbott a milité de toutes ses forces pour le « non », à l’inverse de sa soeur Christine Forster, qui est lesbienne.

Avec AFP

Première publication : 15/11/2017

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Dans l'Atlantique sud, le sous-marin argentin San Juan ne répond plus

BUENOS AIRES (AFP) –  Un sous-marin militaire argentin avec 44 membres d’équipage à bord dans l’Atlantique ...

Partages