Accueil | Actualité | Les chercheurs de l’apocalypse et autres infos scientifiques

Les chercheurs de l’apocalypse et autres infos scientifiques

Essai nucléaire américain de 1953. © US Government.

Ces chercheurs qui étudient la manière dont la science pourrait rayer l’humanité de la carte. (en anglais)

Y a-t-il réellement moyen de combattre les théories du complot, qui ne se sont jamais aussi bien portées ?

– Le portrait, dans Libération, de Zoltan Istvan, un transhumaniste qui voudrait devenir gouverneur de Californie.

– Pourquoi avons-nous besoin de connaître des nombres premiers comportant des millions de chiffres ? (en anglais)

– A 91 ans, le mathématicien français Jean-Pierre Serre continue de ressentir un « plaisir quotidien » à faire des maths…

L’été australien est si caniculaire qu’environ 100 000 chauves-souris sont mortes de chaud. (en anglais)

– Cela n’étonnera malheureusement pas grand monde : une étude confirme que les grands mammifères africains sont les victimes collatérales des conflits qui prennent leur continent pour théâtre.

L’administration Trump veut retirer un lynx pourtant menacé de la liste des espèces à protéger. (en anglais)

– Comment le gouvernement français a discrètement prolongé des permis de recherche d’hydrocarbures sur le sol national.

De la glace en abondance pas trop loin sous la surface de Mars.

– Un entretien avec le président du CNES Jean-Yves Le Gall, qui évoque en particulier la coopération franco-chinoise en matière spatiale.

Le lancement par une fusée de SpaceX semblait s’être bien passé. Pourtant le satellite espion américain « Zuma » a été perdu

– Faire du sport aurait aussi un rôle bénéfique pour la population bactérienne de nos intestins.

– Le cas d’une petite espèce de requin capable de digérer des plantes.

– Comment les oiseaux de paradis s’y prennent pour avoir des plumes d’un noir ultra-profond.

– Les plus anciennes traces de papillons ont 200 millions d’années. (en anglais)

– Les humains ont naturellement tendance à porter leurs bébés du côté gauche. Mais ils ne sont pas les seuls. D’autres mammifères préfèrent aussi placer leurs petits de ce côté… (en anglais)

Pierre Barthélémy (suivez-moi ici sur Twitter ou bien là sur Facebook)

Signaler ce contenu comme inapproprié

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

En direct : posez vos questions sur la première année de présidence Trump

Sur la Corée du Nord, lire aussi l’analyse : Les deux Corées amorcent une timide ...

Partages