Accueil | Actualité | Ligue 1 : Nice s’accroche à son rêve

Ligue 1 : Nice s’accroche à son rêve

Nice a battu Bordeaux samedi soir (2-1) et montre au PSG et à Monaco qu’il ne veut surtout pas lâcher dans la course au titre de champion de France de Ligue 1.

Avec ces Niçois, ce n’est jamais fini ! Comme ils en ont pris l’habitude (cinq fois lors de leurs sept derniers matchs), ils ont eu la force de renverser la vapeur pour décrocher une victoire essentielle face à Bordeaux dans la course au podium. Lyon accroché à Rennes plus tôt dans la journée (1-1), Nice, 3e, compte désormais seize points d’avance sur l’OL et peut donc considérer comme acquise sa place dans le Top 3. Un exploit à l’échelle du club, puisque cela ne lui est plus arrivé depuis quarante-et-un ans.

C’est une performance de taille, déjà, qui doit inciter les joueurs de Lucien Favre à ne pas s’arrêter en si bon chemin. Alors, certes, Monaco et Paris paraissent bien mieux armés pour rafler le gros lot, mais l’OGC Nice a le droit de croire en son rêve de deuxième place, voire de titre si jamais les planètes venaient à s’aligner jusqu’à la 38e journée.

La fin de saison s’annonce palpitante pour les partenaires de Dante qui s’avancent vers une finale face au Paris Saint-Germain lors de la 35e journée. Une finale ? Oui, car grâce à son succès face à Bordeaux hier soir, il est revenu à un point du PSG, qui compte un match en moins. Malgré les absences de Plea et Cyprien, ses deux meilleurs éléments, Nice est toujours là.

Un penalty généreux

Rapidement mené au score suite à une sucrerie de Laborde, qui s’est amusé avec Dante et Le Marchand, Nice a repris le fil de son match grâce à la bienveillance de M. Bastien. Après un contact très léger entre Toulalan et Souquet, l’arbitre a accordé un penalty inexistant que Balotelli a transformé sans trembler. La lumière est ensuite venue d’Eysseric. D’une frappe soudaine dans la lucarne de Carrasso, ce dernier a fait chavirer l’Allianz Riviera et confirmé son statut de meilleur jour de la deuxième partie de saison niçoise.

Un éclair au cœur d’une rencontre que l’OGC Nice n’a pas toujours maîtrisée, malgré une bonne grosse dose de générosité. Si le Gym a beaucoup souffert, c’est aussi la faute à cette équipe bordelaise séduisante qui doit encore se demander, ce matin, comment elle a pu rentrer à vide de sa virée sur la Côte d’Azur. Tour à tour, Vada et Kamano ont manqué de conviction pour réaliser un gros coup et mettre la pression sur Marseille et Lyon. Pour Bordeaux, 6e ce matin, c’est retour à la normale.

  leparisien.frFrank Sinicor À Nice

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Maroc : le corps démembré d'un Français retrouvé dans des poubelles de Marrakech

Zoé Lauwereys (@zlauwereys) Le corps de ce Dijonnais a été retrouvé dans des sacs poubelles ...

Partages