Accueil | Actualité | Mort de John Young, astronaute pionnier de la conquête spatiale qui avait marché sur la Lune

Mort de John Young, astronaute pionnier de la conquête spatiale qui avait marché sur la Lune

ESPACE – L’astronaute John Young, pionnier du programme spatial américain avec six sorties dans l’espace et un atterrissage sur la Lune, est décédé à l’âge de 87 ans, a annoncé samedi 6 janvier la Nasa. Il faisait partie des douze personnes à avoir un jour posé le pied sur la surface du satellite naturel de la Terre.

Il s’est éteint la veille au soir des suites de complications d’une pneumonie. Il vivait dans la banlieue de Houston, dans le Texas, près du centre spatial de la Nasa. « La Nasa et le monde ont perdu un pionnier », a déclaré l’agence spatiale américaine dans un communiqué.

Une carrière extrêmement remplie

John Young était le seul astronaute à avoir participé aux programmes Gemini, Apollo et aux projets de navette spatiale. Il était aussi le premier à effectuer six sorties dans l’espace et a, à un moment, détenu le record du temps passé dans l’espace, relate la Nasa.

« Nous sommes attristés par la perte de l’astronaute John Young, qui avait 87 ans. Il avait volé deux fois jusqu’à la Lune, marchant sur sa surface et pilotant la première mission d’une navette spatiale. Il était allé six fois dans l’espace au cours de missions Gemini, Apollo et des navettes spatiales. »

Pilote d’essai pour la Navy, la marine de guerre américaine, il a réalisé l’ascension la plus rapide depuis le sol sur un jet F-4 Phantom II, avant d’intégrer la Nasa.

Encore actif jusqu’en 2004

John Young a ensuite a participé à la mission Gemini 3 (1965), avant de commander Gemini 10 (1966), de voler en orbite autour de la Lune avec Apollo 10 (1969) et de s’y poser avec Apollo 16 en 1972. Il a également commandé la première mission de la navette spatiale américaine en 1981. Une carrière exceptionnelle qui a fait dire à la Nasa qu’elle avait perdu « le plus expérimenté des astronautes ».

Ingénieur aéronautique de formation, il avait ensuite intégré l’encadrement de la Nasa en étant notamment chargé de sélectionner les astronautes pour la navette spatiale. Dans son autobiographie, il avait révélé se sentir responsable des accidents des navettes Challenger (1986) et Columbia (2003). Il avait pris sa retraite en 2004.

Lire aussi :

Tout ce qui va se passer dans l’espace en 2018

Un voyage dans « l’oeil » de Jupiter comme si vous y étiez

La France aussi enquête sur les ovnis depuis 40 ans (et tout est public)

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

e

Comments

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

La vague de froid change-t-elle notre comportement?

LES BLOGS Capuche, écharpe, blouson ou trucs de grand-mère, qu’est-ce qui est vraiment efficace? 26/02/2018 ...

Partages