Accueil | Web BUZZ | Neuralink: la promesse d’une interface homme-machine dans seulement 4 ans

Neuralink: la promesse d’une interface homme-machine dans seulement 4 ans

Elon Musk, le fondateur de SpaceX, Tesla, Hyperloop et Paypal est aussi à la tête d’une bien mystérieuse société de biotechnologie, nommée Neuralink que nous avions déjà évoqué il y a quelques semaines. L’homme d’affaires explique que d’ici 4 ans, il sera en mesure d’offrir à l’humanité, la première interface homme-machine.

Elon Musk veut connecter le cerveau aux machine et nous transformer en cyborg

Toujours très visionnaire, l’homme d’affaires investit d’importantes sommes d’argent dans de la recherche sur ce type de technologies, l’objectif est de nous rapprocher des cyborgs, afin qu’à l’avenir chaque humain pourra commander des appareils à distance. Cette technologie pourra aussi servir dans le domaine de la santé.

Dans seulement 4 ans, notre cerveau pourra être connecté à des machines

Fondée en 2016, Neuralink travaillerait sur un concept de « cordon ombilical » qui pourrait faire transiter des informations entre les machines et le cerveau, pour améliorer nos capacités cognitives, contrôler des terminaux par la pensée ou réparer certaines défaillances du cerveau après un accident ou une maladie.
Elon Musk se dit prêt à fournir cette technologie dans à peine 4 ans et explique : « Nous comptons apporter quelque chose qui aide [les patients frappés de]certaines lésions cérébrales graves (accident vasculaire cérébral, cancer, maladie congénitale) d’ici environ quatre ans ».

Ce dernier a toutefois indiqué, qu’il s’agit du cas isolé des dispositifs médicaux, car pour que ce type de technologie devient grand public, il faudra attendre une petite décennie. Il a déclaré « Je pense que nous nous trouvons à environ 8 ou 10 ans de l’instant à partir duquel ces appareils pourront être utilisés par des personnes sans handicap… Il est important de noter que cela dépend fortement du calendrier d’approbation réglementaire et de la façon dont nos appareils marchent sur les personnes handicapées ».

Neuralink travaille sur une technologie qui laisserait penser à plus d’une personne qu’il s’agit de science-fiction et pourtant plusieurs entreprises planchent sur le sujet et même Facebook est justement en train d’œuvrer sur une solution de communication par le biais de la pensée. Sur ce sujet, Elon Musk a indiqué : « il y a un tas de concepts dans votre tête que votre cerveau doit essayer de compresser pour les faire passer dans ce flux de données incroyablement étriqué appelé parole ou écriture […] Si vous avez deux interfaces cérébrales, vous pouvez effectivement faire une communication conceptuelle directe non compressée avec une autre personne ».

Êtes-vous prêt à devenir un cyborg, car il semble que cela soit pour très bientôt ?

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Motorola annonce le Moto Z2 Play et quatre nouveaux Moto Mods

Motorola vient de dévoiler officiellement son Moto Z2 Play, un modèle milieu de gamme qui se ...

Partages