Accueil | Tag archives : Le Monde (page 10)

Tag archives : Le Monde

JO 2018 : faute de la rencontrer, on a appris la gastronomie coréenne avec Pierre Sang Boyer

Un collègue fin gourmet me l’avait promis : en Corée du Sud, j’allais me ré-ga-ler. Bibimbap, kimchi, bulgogi, j’avais appris tous les termes qui comptent dans la cuisine sud-coréenne, et c’est vrai que les plats de Mme Lee, chez Misso, près du siège du journal Le Monde, sont particulièrement goûtus. Ce que feignait d’ignorer ce collègue, c’est que je n’allais pas en ...

Lire la suite...

JO 2018 : faute de la rencontrer, on a appris la gastronomie coréenne avec Pierre Sang Boyer

Un collègue fin gourmet me l’avait promis : en Corée du Sud, j’allais me ré-ga-ler. Bibimbap, kimchi, bulgogi, j’avais appris tous les termes qui comptent dans la cuisine sud-coréenne, et c’est vrai que les plats de Mme Lee, chez Misso, près du siège du journal Le Monde, sont particulièrement goûtus. Ce que feignait d’ignorer ce collègue, c’est que je n’allais pas en ...

Lire la suite...

JO 2018 : faute de la rencontrer, on a appris la gastronomie coréenne avec Pierre Sang Boyer

Un collègue fin gourmet me l’avait promis : en Corée du Sud, j’allais me ré-ga-ler. Bibimbap, kimchi, bulgogi, j’avais appris tous les termes qui comptent dans la cuisine sud-coréenne, et c’est vrai que les plats de Mme Lee, chez Misso, près du siège du journal Le Monde, sont particulièrement goûtus. Ce que feignait d’ignorer ce collègue, c’est que je n’allais pas en ...

Lire la suite...

JO 2018 : faute de la rencontrer, on a appris la gastronomie coréenne avec Pierre Sang Boyer

Un collègue fin gourmet me l’avait promis : en Corée du Sud, j’allais me ré-ga-ler. Bibimbap, kimchi, bulgogi, j’avais appris tous les termes qui comptent dans la cuisine sud-coréenne, et c’est vrai que les plats de Mme Lee, chez Misso, près du siège du journal Le Monde, sont particulièrement goûtus. Ce que feignait d’ignorer ce collègue, c’est que je n’allais pas en ...

Lire la suite...

JO 2018 : faute de la rencontrer, on a appris la gastronomie coréenne avec Pierre Sang Boyer

Un collègue fin gourmet me l’avait promis : en Corée du Sud, j’allais me ré-ga-ler. Bibimbap, kimchi, bulgogi, j’avais appris tous les termes qui comptent dans la cuisine sud-coréenne, et c’est vrai que les plats de Mme Lee, chez Misso, près du siège du journal Le Monde, sont particulièrement goûtus. Ce que feignait d’ignorer ce collègue, c’est que je n’allais pas en ...

Lire la suite...

JO 2018 : faute de la rencontrer, on a appris la gastronomie coréenne avec Pierre Sang Boyer

Un collègue fin gourmet me l’avait promis : en Corée du Sud, j’allais me ré-ga-ler. Bibimbap, kimchi, bulgogi, j’avais appris tous les termes qui comptent dans la cuisine sud-coréenne, et c’est vrai que les plats de Mme Lee, chez Misso, près du siège du journal Le Monde, sont particulièrement goûtus. Ce que feignait d’ignorer ce collègue, c’est que je n’allais pas en ...

Lire la suite...

JO 2018 : faute de la rencontrer, on a appris la gastronomie coréenne avec Pierre Sang Boyer

Un collègue fin gourmet me l’avait promis : en Corée du Sud, j’allais me ré-ga-ler. Bibimbap, kimchi, bulgogi, j’avais appris tous les termes qui comptent dans la cuisine sud-coréenne, et c’est vrai que les plats de Mme Lee, chez Misso, près du siège du journal Le Monde, sont particulièrement goûtus. Ce que feignait d’ignorer ce collègue, c’est que je n’allais pas en ...

Lire la suite...

En Iran, le mouvement des femmes qui protestent contre le port du voile ne s’essouffle pas

Elle a les cheveux longs et blonds, attachés derrière en queue-de-cheval. Montée sur une armoire électrique dans la rue, la jeune Iranienne brandit à bout de son bras levé son foulard blanc. En bas, un policier essaie, d’un ton calme, de la convaincre de descendre. Elle lui demande : « Quelle est la charge [retenue contre moi] ? » « Descends d’abord, je te dirai ...

Lire la suite...

En Iran, le mouvement des femmes qui protestent contre le port du voile ne s’essouffle pas

Elle a les cheveux longs et blonds, attachés derrière en queue-de-cheval. Montée sur une armoire électrique dans la rue, la jeune Iranienne brandit à bout de son bras levé son foulard blanc. En bas, un policier essaie, d’un ton calme, de la convaincre de descendre. Elle lui demande : « Quelle est la charge [retenue contre moi] ? » « Descends d’abord, je te dirai ...

Lire la suite...

En Iran, le mouvement des femmes qui protestent contre le port du voile ne s’essouffle pas

Elle a les cheveux longs et blonds, attachés derrière en queue-de-cheval. Montée sur une armoire électrique dans la rue, la jeune Iranienne brandit à bout de son bras levé son foulard blanc. En bas, un policier essaie, d’un ton calme, de la convaincre de descendre. Elle lui demande : « Quelle est la charge [retenue contre moi] ? » « Descends d’abord, je te dirai ...

Lire la suite...