Accueil | Actualité | Surveillants de prisons : "On donne rendez-vous à nos collègues pour bloquer l'arrivée de Nicole Belloubet"

Surveillants de prisons : "On donne rendez-vous à nos collègues pour bloquer l'arrivée de Nicole Belloubet"

Grégory Strzempek, responsable local du syndicat Ufap-Unsa, a appelé, dimanche sur franceinfo, au blocage de la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) lors de la visite de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, mardi alors que quatre gardiens y ont été agressés.

La prison de haute-sécurité de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), le 12 janvier 2018.
La prison de haute-sécurité de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), le 12 janvier 2018. (DENIS CHARLET / AFP)

Le responsable local du syndicat Ufap-Unsa, Grégory Strzempek, représentant des surveillants de prison, a appelé sur franceinfo, dimanche 14 janvier, tous ses « collègues de France » à « bloquer l’arrivée » de la ministre de la Justice Nicole Belloubet, mardi, sur le site pénitentiaire de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais).

Nicole Belloubet doit en effet se rendre, mardi, dans cette prison du Pas-de-Calais après l’agression de quatre gardiens survenue, jeudi. Les syndicats de surveillants ont déjà été reçus à la Chancellerie samedi matin, mais ils ont claqué la porte de la réunion. « Notre première revendication était le départ du directeur », explique Grégory Strzempek. « Sur ce point, nous n’avons eu aucune réponse et comme c’était un point non négociable, au bout d’une heure et demie à tergiverser, on a décidé de quitter la salle », détaille le syndicaliste.

En conséquence, les syndicats de surveillants de prison appellent à un blocage total dès lundi des établissements pénitentiaires. Grégory Strzempek, quant à lui, va plus loin et appelle également à perturber le déplacement de Nicole Belloubet mardi. « On donne rendez-vous à tous nos collègues partout en France pour bloquer l’arrivée de Madame Belloubet sur le site pénitentiaire de Vendin-le-Vieil », lance-t-il sur franceinfo.

Comments

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

"Dans la maison, je me balade avec des couettes" : la précarité énergétique infernale par temps de grand froid

La vague de froid qui s’abat sur la France complique encore davantage le quotidien des ...

Partages