Accueil | Actualité | VIDEO. Joon : comment fonctionne la nouvelle compagnie d'Air France qui veut concurrencer le low-cost ?

VIDEO. Joon : comment fonctionne la nouvelle compagnie d'Air France qui veut concurrencer le low-cost ?

Un nouveau nom débarque sur les tarmacs. Les premiers avions de Joon, la nouvelle compagnie d’Air France, ont décollé vendredi 1er décembre. Cette nouvelle filiale est la réponse du groupe à l’essor des compagnies low-cost, et reprend beaucoup de leurs codes, comme les prestations presque toutes payantes pendant les vols. France 2 vous explique à quoi ressemble un vol de cette nouvelle compagnie.

Joon ne se veut ni classique ni low-cost, mais propose des options payantes – bagage en soute, repas, divertissement – pour dégager des revenus annexes et compenser des tarifs présentés comme « attractifs ». Mais pour un voyage Paris-Barcelone en juin prochain, Transavia propose le prix de 71 euros, Vueling celui de 95 euros et Joon celui de 140 euros.

Pour réduire les coûts, les nouveaux salariés sont embauchés à de nouvelles conditions. Leurs salaires sont plus bas, un écart moins flagrant pour les nouveaux arrivants que pour un salarié avec dix ans d’ancienneté : il gagnerait 2 500 euros bruts chez Air France sans les primes, contre 2 000 euros chez Joon, soit 20% de moins. Quand les hôtesses et stewart d’Air France travaillent 650 heures en moyenne, ceux de Joon travaillent 780 heures, soit plus 20%.

Joon dessert en moyen-courrier Barcelone, Berlin, Porto et Lisbonne, des destinations auxquelles viendront s’ajouter au printemps Istanbul, Naples, Oslo et Rome. Comme certains de ses concurrents low-cost, la compagnie se mettra aussi au long-courrier, en mars, avec des vols pour Fortaleza au Brésil, Mahé aux Seychelles, Le Caire, Le Cap et Téhéran.

Le JT

Les autres sujets du JT

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

VIDEO. "C'est un énorme fléau" : un éboueur parisien filme la prolifération des rats dans les bennes à ordures

L’éboueur, interrogé par « Le Parisien », évoque un problème qui « s’est amplifié », et des rats « énormes » qui ...

Partages